RETOUR ACCUEIL

Football : le grand chelem des vétérans

Les vétérans de l'Entente sportive (ES) Bonchamp se sont offert le grand chelem ce week-end. Après avoir remporté leur championnat, la coupe loisirs vétérans et la coupe du district de la Mayenne, ils ont ajouté à leur palmarès la coupe interdistrict face à l'équipe sarthoise de Spay, sur le score de 5 à 1.
 
Il n'y avait pas de meilleure façon de clore la saison pour les joueurs entraînés par Denis Robin, qui jouait d'ailleurs son dernier match avant de rejoindre sa Guadeloupe natale. « Cette victoire ressemble bien à l'esprit du club, je suis fier de ces gars qui jouent pour le plaisir d'être ensemble sur le terrain », précise Jean-Claude Lechat, vice-président.
 

football : Bonchamp est déjà dans l'ascenseur vers la DSR

DRH. À deux journées de la fin, les Bonchampois ont déjà atteint leur objectif. Deux ans après l'avoir quittée, ils vont retrouver la DSR en septembre.
 
En s'imposant il y a deux semaines à Saint-Mars-la-Brière (1-3), alors que, dans le même temps, Bonnétable s'inclinait à Changé (4-2), la réserve bonchampoise validait définitivement son retour à l'étage supérieur, la DSR, qu'elle avait quittée en mai 2014. Et comme tout un symbole, c'est avec Julien Hélary à sa tête, celui qui avait déjà permis l'accession, à l'issue de la saison 2008-2009.
 
Après un passage avec les jeunes (U19), ce dernier a repris l'équipe, l'été dernier, derrière Christophe Gougeon, avec succès. « On est arrivé au but voulu...L'été dernier, Avec Yo(Yoann Gesbert), on ne savait pas trop où on partait, même si on était convaincus de notre méthode. À force de travail, on y est parvenu. Aujourd'hui, c'est facile de dire que c'est normal, mais on a bossé... ».
 
La DRH, Julien Hélary connaît. Nul doute que ce fut un atout pour sa jeune formation, entourée de quelques cadres comme François Tardif, Alexandre Doisneau ou encore Nicolas Couillaux. « On a commencé avec une équipe jeune. Et le cocktail a bien pris avec les plus anciens. Le groupe vit super bien et on a la chance d'avoir des jeunes à l'écoute. »
 
L'entame de championnat a été un vrai catalyseur. On a en souvenir la journée inaugurale quand, menés par Montenay, les Bonchampois avaient renversé la situation dans les arrêts de jeu (4-3). S'en était suivie une victoire aux Glonnières du Mans (0-2). De l'aveu de Julien Hélary, « ces deux premiers matches ont véritablement enclenché la dynamique. » Il n'oublie pas non plus la régularité de son équipe. « On a subi des défaites quand il fallait, pour se réveiller. On n'a jamais enchaîné deux revers. On a toujours tout de suite su rebondir. » Exemple avec la récente défaite face à Coulaines B (2-5), seule équipe à avoir battu Bonchamp deux fois cette saison. « Il y avait eu une grosse remise en question dans la semaine. Cette défaite avait été finalement un mal pour un bien».
 
Le contrat désormais rempli, Julien Hélary peut savourer : « La saison est belle. Personnellement, j'ai pris mon pied. Notre place est en DSR. » Dimanche, lui et ses hommes auront à coeur de fêter l'accession, en recevant les Ernéens de Charly Leblanc.
 
Par ailleurs, Changé C est dans l'obligation de l'emporter face à la Chapelle-Saint-Aubin, tout comme Gorron à Beaumont.
 
Dans l'autre groupe, Andouillé doit impérativement s'imposer face à la Suze B. Quasiment assurée du maintien, l'US Laval peut finir le travail face au Mans SOM.
 
Ouest France (13/05/2016)
 

Football : Les Bonchampois s'inclinent au bout du suspense

Coupe du Maine (demi-finales). La Suze (DH) - Bonchamp (DH) : 3-2.
Après un match riche en rebondissements, les Suzerains arrachent la victoire et se qualifient pour la finale.
 
Les premières minutes sont équilibrées mais sur la première occasion, Bonchamp ouvre le score sur une passe de Diahhaby dans le dos de la défense. Bahari centre en retrait pour Prosarpio qui pousse le ballon dans le but. Après ce but, La Suze se procure quelques occasions, sans mettre en difficulté le gardien adverse. Les visiteurs sont tout proches de doubler le score sur la frappe lointaine de Diahhaby, qui trouve la barre de Martin (32'). Les locaux dominent la fin de première période, mais ne concrétisent pas leur occasions.
 
Les Suzerains repartent dans cette deuxième mi-temps avec beaucoup d'envie et égalisent sur un coup franc de Daniel prolongé par Tronchet et trompe Marcais (55'). Bonchamp est victime d'un coup dur avec la blessure de son gardien. Beunaiche, un joueur de champ, le remplace. La Suze pousse et Kabeya se retrouve face au gardien, mais ce dernier arrive à capter la frappe.
 
Les visiteurs restent toujours dangereux. Sur une contre attaque, Bahari provoque un penalty. Hitchen le frappe mais Martin capte le ballon (87'). La Suze domine mais n'arrive pas à concrétiser ses actions, et les deux équipes vont en prolongation.
 
Dès la 92e minutes, les Suzerains prennent l'avantage grâce à Daniel, qui est à la reception d'un centre de Noyou. Bonchamp, après ce but, se projette rapidement vers l'avant et égalise par Prosarpio, qui lobe le gardien après un long dégagement (104'). Dans les dernières minutes, sur un coup franc, Tronchet pique sa tête et offre la victoire aux Suzerains.
 
LA SUZE - BONCHAMP : 3-2 (0-1).
 
Arbitre : M. Lecrenais.
BUTS. La Suze : Tronchet (55',115'), Daniel (92'). Bonchamp : Prosarpio (14',104').
 
Ouest France (9/5/2016)
 

Football : Une demi-finale aux airs de finale

Coupe du Maine (demi-finales). La Suze - Bonchamp, dimanche, sera le choc de ces demi-finales entre deux des favoris.
 
Pas de doute, le vainqueur de cette demi-finale aura fait un grand pas vers la victoire finale. Les Bonchampois devaient avoir l'avantage du terrain et, avec, le souvenir d'une victoire en championnat lors des matchs retour. Mais l'article 4-3 des règlements de la Ligue du Maine contraint les Mayennais à se déplacer en Sarthe car ils ont déjà joué leurs deux derniers tours à domicile...
 
Yohan Gesbert, de toute façon, sait que demain ce sera un tout autre match : « En championnat La Suze était venue avec une équipe remaniée, là on aura affaire à la vraie équipe de La Suze. C'est une équipe qui joue au ballon, et le résultat est très indécis. Il reste deux matchs pour aller au bout. L'essentiel c'est de bien récupérer pour aborder cette rencontre dans de bonnes conditions ». Les Bonchampois auront en effet dans les jambes les 120 minutes qui furent nécessaires pour se débarrasser du Bourny jeudi dernier.
 
Du côté de La Suze, Eric Chambron ne cache pas non plus qu'une qualification serait fortement appréciée : « Depuis que les dés sont jetés en championnat, la coupe est devenue notre objectif. On a sorti La Flèche en huitièmes et on se dit qu'on n'a pas fait cet effort-là pour ne pas aller jusqu'au bout. En championnat les deux matchs contre Bonchamp ont été costauds, ce sera encore le cas cette fois. La fraîcheur sera un atout décisif, faire trois matchs en 7 jours à ce moment de la saison, c'est compliqué ».
 
Un vrai match de coupe en perspective donc demain, pour une des dernières éditions de bientôt feu la coupe du Maine. C'est donc le moment où jamais pour des équipes comme Bonchamp qui n'ont jamais remporté le trophée.
 
Ouest France (7/5/2016)
 

football : L'ascension vers les demi-finales, c'est ce jeudi !

Coupe du Maine (1/4 de finale).Bonchamp, Le Bourny, L'Huisserie et Andouillé vont tenter de décrocher leur billet pour les demi-finales.
Au début, la coupe du Maine n'intéresse personne, puis au fil du temps les rescapés commencent à se prendre au jeu, voire à en faire leur objectif de fin de saison. Notamment les clubs de DH qui sont bien présents dans ce final. En Mayenne, Bonchamp et Le Bourny sont concernés et le hasard du tirage a voulu qu'ils se rencontrent. Yohan Gesbert, le coach bonchampois, ne cache pas ses ambitions : s « Si on peut se retrouver en finale dimanche soir (jour des demi-finales), on ne va pas s'en priver. Mais Le Bourny ne nous avait pas réussi en championnat au match retour. On va essayer de gagner la belle ».
 
Aziz Ben Askar aurait, lui, bien voulu jouer cette « belle » avec tous ses moyens, mais ce ne sera pas tout à fait le cas : « On sort d'un match compliqué contre Mayenne, avec l'expulsion handicapante de Lesec et la blessure de N'Diaye. On va jouer, mais je pars avec une équipe diminuée et rajeunie. La coupe du Maine n'était pas un objectif mais on s'est pris au jeu. En fait, la coupe, ça appartient aux joueurs, à eux d'être présents même si Bonchamp sera sans doute revanchard par rapport au match de championnat ».
 
Voilà pour les ténors, mais la coupe ne saurait exister sans ses Petits Poucets. Cette année, ils sont mayennais : Andouillé, héros du tour précédent, et L'Huisserie, qui évoluent tous deux en DRH. Christophe Geffroy, le coach andolléen, espère que la coupe continuera à faire oublier les déboires en championnat : « C'est le paradoxe, en championnat c'est compliqué, mais en coupe on se débrouille bien, c'est notre bouffée d'oxygène. Contre Ecommoy (DSR), on va essayer de prendre le match par le bon bout et de rester concentré, comme contre La Ferté (DH). On aurait préféré jouer à la maison, mais c'est comme ça ! ».
 
L'Huisserie aura par contre la chance de recevoir, mais ce sera La Suze, un des ténors de la DH. Jimmy Courtin y croit quand même un petit peu : « Un exploit est toujours réalisable. On a tiré un gros morceau, mais en quart de finale c'est un peu normal, surtout que cette année, la DH est bien présente. Ce match valide notre bonne saison et maintenant que le maintien est acquis, c'est un peu la cerise sur le gâteau. Il n'y a que deux ou trois joueurs de notre effectif à avoir connu ce genre d'événement, ce sera bien pour les autres de voir les progrès qui restent à faire pour rivaliser avec une équipe de niveau DH ».
 
Les quarts de finale, à 15h L'Huisserie (DRH) - La Suze (DH), Bonchamp (DH) - Le Bourny (DH), Écommoy (DSR) - Andouillé (DRH), Connerré (DH) - Mulsanne (DH). Demi-finales dimanche : Bonchamp ou Bourny - L'Huisserie ou La Suze, Connerré ou Mulsanne - Écommoy ou Andouillé.
 
Coupe du District, les quarts de finale à 15h: Saint-Germain-Val - Pays de Juhel, Laval Réunion - Contest, Lassay - Mayenne, Le Bourgneuf - Maisoncelles.
 

football : Bonchamp sans pitié pour Louverné (DH)

DH. Bonchamp - Louverné : 2-0. Les Louvernéens méritaient mieux, mais en s'inclinant à Bonchamp ils ont largement hypothéqué leurs chances de maintien.
 
Les Louvernéens peuvent nourrir des regrets après cette défaite qu'ils ont concédée en partie à cause du talent de Lanceleur. Le gardien Bonchampois va commencer à se mettre en évidence à la 12' en gagnant son duel face à Leborgne. Viendra ensuite le temps des occasions bonchampoises avec un excellent centre de Turbet qui ne trouvera pas preneur (14') et un échec de Moulinet face à Horeau (29'). Dans la continuité on verra Leborgne ne pas profiter d'une grosse mésentente de la défense bonchampoise alors qu'il avait le but grand ouvert devant lui (30').
 
La fin de mi-temps sera ensuite bonchampoise, avec presque toujours Prosarpio à la manoeuvre. À la 37' l'élégant avant-centre local fera le geste qu'il faut, mais sa tentative échouera de peu. Deux minutes plus tard il forcera Horeau à s'employer sur une frappe limpide et à la 42' il servira Giroux dont la reprise créera un vrai danger. Malgré ces occasions de part et d'autre, la mi-temps sera donc sifflée sur un score vierge.
 
Conscients de l'enjeu que représentait pour eux ce match, les visiteurs allaient repartir pied au plancher en se créant une grosse opportunité sur corner à la 54'. Puis à la 57' ils connaîtront trois occasions dans la même action, mais à chaque fois Lanceleur réalisera des prouesses sur les frappes à bout portant de Tanné et Leborgne. « On a eu les occasions pour être devant, mais Lanceleur a fait le travail. Je pense qu'aujourd'hui on loupe quelque chose », se lamentait Olivier Pérès à la fin du match. Ses joueurs venaient en effet de laisser passer leur chance. Une relance hasardeuse permettra en effet à Giroux de récupérer un ballon qui finira sa course dans le but de Horeau (64'). Une minute plus tard Prosarpio sera à deux doigts de doubler la mise.
 
Le ressort était cassé chez les visiteurs, d'autant plus que Lanceleur finira de les écoeurer en détournant la frappe puissante de Messager (68'). Les Bonchampois contrôleront sans trop de mal la fin des opérations, inscrivant même un second but dans les arrêts de jeu sur une tête de Turbet (90'+2).
 
BONCHAMP - LOUVERNE : 2- 0 (0-0). Arbitre : M. Marchand.
Buts. Bonchamp : Giroux (64') et Turbet (90' + 2).
 
BONCHAMP : Lanceleur - Fleury Q., Fleury T., Gougeon, Courtin, Mottais, Moulinet, Bauland, Prosarpio, Bakari, Turbet, Lucas, Giroux. Ent. : Yohan Gesbert.
LOUVERNE : Horeau - Vallet, Gagnant, Coulon, Verger, Sinan, Jouan, Drouault, Leborgne, Bourcier, Miezan, Tanné, Saucet, Messager. Ent. : Olivier Pérès.
 
(Ouest France 2 mai 2016)
 

FOOTBALL : Deux derbies pour le 1er mai (DH)

DH. Les alléchants derbies Bonchamp - Louverné et Mayenne - Bourny sont au menu du 1er mai.

Demain, Louverné jouera en partie sa survie en DH. Pour Bonchamp, la pression sera beaucoup moins grande et d'ailleurs il suffit de lire entre les lignes les propos de Yohan Gesbert pour comprendre que les Bonchampois ne vont pas rentrer sur le terrain le couteau entre les dents : « Louverné, c'est juste à côté, c'est un match de fin de saison un peu particulier, on verra bien ! Certes, le championnat, c'est important, mais on a aussi jeudi prochain un match de coupe du Maine qui a de l'intérêt pour nous. En plus, l'équipe B joue un match capital dans son championnat. J'alignerai une équipe compétitive, mais je pense faire souffler quelques joueurs. Par contre, en face on sait qu'on va trouver une équipe qui ne va rien lâcher. Elle a prouvé, face à Connerré, qu'elle pouvait rivaliser avec les équipes de haut de tableau ».
 
La belle victoire des Louvernéens contre le deuxième du championnat a, en effet, redonné un moral d'enfer aux joueurs d'Olivier Pérès : « Il y a les quatre points qui nous permettent encore d'être là, mais aussi un capital confiance regonflé à bloc pour la fin de saison. C'est une grosse performance, vivement la prochaine. À Bonchamp, il faudra la même abnégation et la même motivation ». Des propos tenus avant d'apprendre la victoire de Guécelard contre Mayenne, ce qui a dû refroidir un peu les enthousiasmes.
Anthony Guyard, le coach mayennais, n'y va d'ailleurs pas par quatre chemins pour exprimer sa déception sur le contenu de cette rencontre : « Quand on domine autant, c'est bien sûr frustrant de perdre, mais finalement, on a eu ce qu'on mérite. Je suis déçu de l'attitude de certains et du relâchement aux entraînements. Je sens très mal cette fin de saison et si les joueurs ont envie de laisser la victoire au Bourny, qu'ils le fassent. C'est à eux de savoir ce qu'ils veulent faire de cette fin de saison, mais pour la réussir, il faut y mettre les bons ingrédients ». Fermez le ban !
 
(Ouest France 30 avril 2016)
 

FOOTBALL : Qualification coupe du maine (17/04/2016)

Ouest France (18/04/2016)
 

FOOTBALL : L'appétit vient en mangeant (Coupe du maine 17/04/2016)

Coupe du Maine (8es). Loin d'être la priorité des entraîneurs jusque-là, la compétition commence à aiguiser certains appétits.
 
Maintenant que les objectifs en championnat sont atteints, certains entraîneurs de DH commencent à se dire que la coupe du Maine pourrait être une source de motivation pour la fin de saison. C'est le cas de Yohan Gesbert, le coach bonchampois : « Bonchamp n'a jamais gagné la coupe du Maine, alors oui ça peut devenir un objectif de deuxième partie de saison. C'est toujours intéressant de jouer une finale. » Pour ça, il faudra d'abord se débarrasser du voisin Saint-Ouen-des-Toits (DRH), où Christophe Jégu avoue qu'il ne croit pas trop à l'exploit : « Vu nos derniers résultats, notamment une défaite contre la B de Bonchamp, on va essayer de faire de notre mieux, mais ça va être compliqué contre une DH. »
 
D'autres derbies vont agrémenter ces huitièmes de finale, comme celui qui opposera deux clubs de DRH, L'Huisserie à Gorron. Une rencontre loin d'être anodine pour l'entraîneur de L'Huisserie, Jimmy Courtin : « Gorron, c'est toute mon enfance. Il s'agit presque d'un retour aux sources pour moi. Sur le terrain, il n'y aura plus de copains, mais on se retrouvera après et ça restera toujours bon enfant. »
Le Bourny (DH) s'est d'abord laborieusement qualifié mercredi dernier aux dépens de Soulgé-sur-Ouette (1-0), ce qui lui donne le droit de recevoir un tout proche voisin, Saint-Berthevin (DSR). Maintien en poche, Aziz Ben Askar fera peut-être de la coupe un nouveau challenge, mais il sait qu'il doit s'attendre à une forte résistance de la part d'une équipe berthevinoise ayant retrouvé tout son allant.
Mayenne (DH) se déplace à Connerré (DH). La tâche est ardue pour les hommes d'Anthony Guyard, mais pas insurmontable sur leur forme actuelle. Aron (DSR) - Ecommoy (DSR) sera également un duel très équilibré, même si la préoccupation des Aronnais va plus vers le maintien en championnat. Tâche compliquée aussi pour Andouillé (DRH), qui reçoit La Ferté (DH).
 
Dimanche à 15 h: Saint-Ouen-des-Toits (DRH) - Bonchamp (DH), Connerré (DH) - Mayenne (DH), Aron (DSR) - Écommoy (DSR), Andouillé (DRH) - La Ferté (DH), L'Huisserie (DRH) - Gorron (DRH), Le Bourny (DH) - Saint-Berthevin (DSR).

Ouest France (16/04/2016)
 

football : bonchamp s'est montré plus réaliste que la suze (dh 10/04/2016)

Ouest France (11/04/2016)
 

football : A chacun ses enjeux (DH 10/04/2016)

Bonchamp et Mayenne visent les places d'honneur, Le Bourny veut assurer son maintien et Louverné y croit à nouveau.
 
« La victoire à Coulaines nous place en situation de toujours y croire », dit Olivier Pérès, le coach louvernéen. Et pour que perdure cet espoir, il faut maintenant aller s'imposer à Moncé, adversaire à qui les Louvernéens viennent de laisser la lanterne rouge : « Match tendu en perspective mais j'ai confiance en nos armes », poursuit-il, en sachant que tout autre résultat qu'une victoire ruinerait à néant les espoirs de maintien.
 
La situation du Bourny est beaucoup plus confortable, mais il manque encore quelques points pour être assuré de renouveler le bail en DH. Aziz Ben Askar espère faire un pas supplémentaire dans ce sens lors du déplacement à La Ferté.
 
Loin de tous ces soucis, les Mayennais reçoivent Saint-Saturnin avec, dans le viseur, une nouvelle victoire qui les rapprocherait des places d'honneur, objectif avoué de cette fin de saison. Plus qu'une place d'honneur, c'est le podium que vise Bonchamp, qui a marqué les esprits en atomisant Mulsanne sur sa propre pelouse (0-6) lors de la précédente journée. De quoi redonner le sourire à Yohan Gesbert : « On avait remis les choses à plat après la défaite face au Bourny. Il fallait corriger certains défauts dans l'attitude y compris de la part des cadres. On a été plus rigoureux, on a pris le match sérieusement et j'ai surtout apprécié qu'on ait mis la même intensité sur les deux mi-temps. »
 
Son souhait c'est bien sûr de continuer sur la même dynamique face à La Suze pour s'offrir une fin de saison attrayante : « Face à La Suze, il faut être dans la continuité, que ce soit au niveau de l'état d'esprit ou de la rigueur collective. Il faut qu'on termine cette saison sur une bonne note, en championnat comme en Coupe du Maine. En championnat on vise le podium, voire la deuxième place. Bientôt on se déplacera à Connerré et il faut qu'on arrive là-bas en étant juste derrière eux. » Après une petite période de doute, voici donc le temps des ambitions revenu du côté de Bonchamp.
 
Ouest France (09/04/2016)
 

football : Zoom : Quentin Fleury (ES Bonchamp)

À Bonchamp, un Fleury peut en cacher un autre ! On connaissait Thibault, l'inamovible défenseur central, voici maintenant que le petit frère, Quentin, est venu le rejoindre au sein de la défense de l'ES Bonchamp. Quentin est un pur produit de la formation bonchampoise : « J'ai commencé le foot à 6 ans à Bonchamp, j'ai maintenant 20 ans et c'est sûr qu'il y aura encore une quinzième saison, je ne me vois pas jouer au foot ailleurs », dit-il.
 
D'autant plus que maintenant, il évolue à côté de son modèle : « Depuis tout petit j'allais voit Thibault jouer au foot, alors maintenant évoluer à ses côtés c'est super. C'est un repère pour moi et ça m'a aidé pour intégrer le niveau DH. De plus, on fait une excellente saison, que ce soit en B, où j'ai commencé, ou en A, où je viens d'arriver. »
 
Son coach, Yohan Gesbert, lui prédit un bel avenir : « C'est un joueur qui ne lâche rien et si son envie et son investissement restent intacts, sa progression est loin d'être finie. C'est un exemple pour la formation du club »
 
Ouest France (09/02/2016)
 

Football : BonchAmp s'impose avec la manière (DH 03/04/2016)

 Football, Bonchamp s'impose avec la manière....
 

FOOTbALL : Les Bonchampois reviennent de loin... (DH 07/02/2016)

DH. Mayenne - Bonchamp : 1-2. Les choses étaient bien mal engagées pour les Bonchampois, aphones pendant une mi-temps. Mais Laribi et Prosarpio ont fini par ajuster la mire.
 
Suprématie mayennaise oblige, on s'attendait à un match animé, engagé et à suspense... Comme au match aller. En fait, le derby mayennais a souffert de rythme et de justesse à défaut d'intentions de la part des deux formations qui ont, pendant longtemps, été à la recherche de leur jeu.
 
Ce sont les Mayennais qui se mettent plus rapidement en action. Plus entreprenants, les partenaires de Vociechoski réchauffent les gants de Lanceleur grâce à Simon (11') et il s'en faut de peu pour que Tronchot ne trompe la vigilance du portier adverse. Sa tentative échoue de peu (26').
 
Et Bonchamp dans tout cela ? Improductifs, incapables de changer de rythme, les banlieusards lavallois se sont montrés inexistants offensivement. Ils ont rendu une bien pâle copie pendant ces 45 premières minutes.
 
La pause a été bénéfique pour les visiteurs qui pointent enfin le bout de leur nez, en contre. Bauland, de la tête, force Boivent à sortir le grand-jeu (51'). Mais ce sont les locaux qui ouvrent le score consécutivement à une grossière hésitation de l'arrière-garde bonchampoise. La tête de Vociechoski finit sa course dans les filets adverses (1-0, 57').
 
Le tournant du match arrive dans la foulée. Le bouillant Veillard traverse tout le terrain et se fait bousculer dans la surface par Diakhaby. Gaudin trouve la barre (58') et rate le break sur penalty. Le match s'anime enfin. Bonchamp monte d'un cran et égalise par Laribi idéalement servi par Diakhaby (1-1, 72').
 
Les locaux, jettent leurs dernières forces mais se font surprendre sur coup-franc par Prosarpio (80'). Bonchamp réalise le coup parfait ! Les Mayennais sont abattus et le seront davantage car réduits à 10, Boivent taclant Diakhaby hors de sa surface.
 
MAYENNE - BONCHAMP : 1-2 (0-0). Arbitre : M. Barbin.
Buts. Pour Mayenne : Vociechoski (57'). Pour Bonchamp : Laribi (72'), Prosarpio (80').
Avertissements. Pour Mayenne : Gaudin (49'). Pour Bonchamp : Courtin (46'), Diakhaby (58'), Huard (85').
 
MAYENNE : Boivent, Diaby Mamadou, Martin, Chorin, Vociechoski, Tronchot, Cornu, Simon, Gaudin, Veillard, Bastille, Baldo, Joufreau, Trideau. Ent : A. Guyard.
BONCHAMP : Lanceleur, Diakhaby, Huard, Fleury, Courtin, Bauland, Packer, Mottais, Prosarpio, Giroux, Laribi, Bakari, Doisneau, Lefaucheux. Ent : Y. Gesbert.
 
Ouest France (08/02/2016)
 

football : La Flèche - Bonchamp : 4-0 (dh 20/12/2015)

En s'imposant largement et surtout avec autorité face à Bonchamp, les Fléchois ont assis leur position de champion d'automne. ElIe est parfaitement méritée.
Face aux Mayennais, les hommes de Guillier ont d'abord souffert en début de rencontre. Bakari est la premier à s’illustrer. Sur un numéro en solitaire, l'attaquant mayennais sur une frappe oblige Bourdin à s'employer (10'). Peu de temps après, le même Bakari tente de nouveau sa chance. Ces deux coups de semonce ont le don de réveiller les Fléchois qui, à partir de ce moment, vont monopoliser le ballon. Mandy sonna la charge sur une frappe lourde que Lanceleur repousse tant bien que mal (23’). C'est sur un corner de Guillier que Mandy, d'une tête décroisée, ouvrait le score (30'). Deux minutas plus tard, le RC Fléchois assommait pleinement l'ES Bonchamp. Sur un centre da Mendy, la défense mayennaise cafouillait, Ollivier, esseulé, trompait Lanceleur sans difficulté (2-0). Vite fait, bien fait. Dur pour les hommes de Gesbert qui avaient eu le mérita de ne pas jouer recroqueviller sur leur but.
Ils n'allaient pas baisser les bras. La 2e période était tout à leur avantage mais ils tombaient sur un Corentin Bourdin, impérial. Giroux peut en parler. Sa double frappe (51') était repoussée par la gardian fléchois. Sur une tentative de Diakhaby, Bourdin était tout heureux de voir Touillet lui sauvé la mise (54'). Les Sarthois étaient arqueboutés sur leur but, pliaient mais résistaient. Ils ont attendu la 75' pour remettre le nez devant le but de Lanceleur. Dans le même temps, Bonchamp baissait de pied physiquement après avoir poussé en vain. Le constat était frappant, Les Fléchois en profitaient allègrement. D'abord Kouyaté, d'un extérieur du gauche, sur un mauvais renvoi de la défense mayennaise puis Ollivier au 2é poteau, sur un centre de Kouyaté, qui ne laissait aucune chance à Lanceleur. La sanction était lourde pour Bonchamp mais La Flèche a prouvé là ses ambitions d'accession.
Ouest France (21/12/2015)
 

Football : Bonchamp cède en fin de match face à Connerré (DH 06/12/2015)

DH. Bonchamp - Connerré : 2-3.Une athlétique équipe de Connerré s'est imposée sur le fil, face à des Bonchampois qui menaient pourtant à la pause.
 
Les Bonchampois ont réalisé une première demi-heure quasi parfaite, justement récompensée par un but de Bauland qui se trouvait à la conclusion d'un très beau mouvement collectif (17'). Auparavant, Giroux (12') et Bakari (14') avaient mis Amé à contribution. Puis, il y eut cette superbe tête de Prosarpio qui trouva le poteau et qui aurait pu permettre aux locaux de réaliser le break (20'). Une belle frappe croisée de Bakari (25') ponctua cette bonne période, puis petit à petit les Bonchampois baissèrent de pied, à moins que ce ne soient les Sarthois qui haussèrent le ton, la rentrée de Gane leur ayant fait un bien fou.
 
Gane donna un premier coup de semonce à la 40', avant qu'une puissante frappe de T. Gomis ne surprenne Lanceleur (41'). Les locaux reprenaient néanmoins l'avantage avant la pause sur un pénalty transformé par Prosarpio et sifflé pour une main de Gueye (43'). Prosarpio eut même une balle de break juste avant la pause.

Par contre, la deuxième période allait être totalement à l'avantage des visiteurs, même si sur des contres Prosarpio eut des opportunités (55', 62' et 72'). « On a été plus entreprenant et ça nous a réussis » disait Patrick Olive, ravi. De son côté, Yohan Gesbert ne pouvait que constater les dégâts : « On a perdu le fil du match et on s'est énervé. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes, au-delà de la qualité bien réelle de Connerré qui est venu nous chercher plus haut après la pause. La rentrée de Gane nous a fait mal aussi ».

À force de reculer et de rendre trop vite le ballon, les Bonchampois, qui avaient pourtant survécu à une passe en retrait de Diakhaby interceptée par Goin (77') et à des tirs de Lelardy (56') et Gueye (63'), allaient finir par céder. Youpéhé, sur une remise de Goin (80') et Gueye sur corner (85') allaient être leurs bourreaux.

BONCHAMP - CONNERRÉ : 2-3 (2-1). Arbitre : M. Soson.
BUTS. Bonchamp : Bauland (17') et Prosarpio (43' sp). Connerré : T. Gomis (41'), Youpéhé (80') et Gueye (85').
BONCHAMP : Lanceleur - Diakhaby, Lucas, Fleury, Courtin, Bauland, Bakari, Beunaiche, Prosarpio Giroux Gougeon, Lemée, Mottais, Packer. Ent. : Y. Gesbert.
CONNERRE : Amé - Youpéhé, Lalardy Gueye, Bollini, Gomis A., Gomis T., Babuscu, Keita, Lelong, Goin, Mundélé, Bémodoux, Gane. Ent. : P. Olive.

Ouest France (07/12/2015)
 

Football : Bonchamp, 2e, reçoit Connerré, 3e (DH 06/12/2015)

Bonchamp, c'est du solide. Bien accrochée à sa deuxième place, l'équipe de Yohan Gesbert navigue à quelques encablures du leader fertois. On croit d'ailleurs deviner qu'au club, tout le monde a dans le viseur le fameux choc du 20 décembre, où pour terminer l'année, les Bonchampois iront se frotter aux Fléchois. À commencer par le buteur maison, Yann Prosarpio : « On ne parle pas de nouvelles ambitions, mais on veut d'abord mettre Connerré à distance et surtout arriver à La Flèche à la fin du mois avec le plus de points possible ».Sinon choc au sommet, au moins match de haut de tableau à Bonchamp, qui va se frotter aux Sarthois de Connerré.
Le discours de son entraîneur est du même tonneau : « Non, les ambitions ne sont pas revues à la hausse, même si on est content d'être là où on est. Il reste trois matches avant la trêve, dont un à La Flèche, après c'est un autre championnat qui commencera. En attendant, il faut continuer à s'investir et à montrer de la qualité chaque week-end ».
Yohan Gesbert n'oublie pas non plus le faux pas commis à domicile face à une autre équipe bien placée, Coulaines : « C'est un nouveau match de haut de tableau et il faudra faire mieux techniquement et défensivement que contre Coulaines pour redevenir maîtres à domicile ».
Rester maîtres à domicile, ce sera aussi l'objectif des Mayennais, qui se sont fait bousculer au Bourny, et qui reçoivent cette fois Mulsanne, ce soir. Les Bournysiens, de leur côté, voudront confirmer leur regain de forme en allant s'imposer à Saint-Saturnin. Aziz Ben Askar y croit : « Je ne suis pas surpris, je suis persuadé qu'on peut faire de bonnes choses. Il faut que les joueurs s'en persuadent aussi ».
Par contre il faudra beaucoup de vaillance aux Louvernéens pour ne pas revenir bredouille de La Flèche, mais on sait qu'ils en ont.

Ouest France (05/12/2015)
 

Football : les moins de 19 ans reçoivent Lorient (Gambadella 05/12/2015)

Plusieurs des moins de 17 ans de la saison passée seront sur le terrain, samedi, lors de la rencontre qui les opposera aux Bretons du FC Lorient.

Samedi après-midi, les joueurs de moins de 19 ans (U19) tenteront de renouveler le bon parcours en coupe Gambardella de leurs prédécesseurs. Ils reçoivent l'équipe du FC Lorient. " Nous avons avancé les matchs des autres équipes de jeunes afin qu'ils puissent venir encourager leurs aînés ", explique Dominique Huchedé, président de l'ES Bonchamp football. "L'entrée est gratuite et les supporters sont donc attendus en nombre."

Samedi dernier, en fin de matinée, les jeunes Bonchampois ont reçu une récompense au titre de leur saison passée en U17, saison au cours de laquelle ils ont inscrit 55 buts en 22 rencontres de championnat. Ce score leur a permis de terminer deuxièmes au challenge de l'offensive.

Samedi 5 décembre, à 14 h 30, match ES Bonchamp - FC Lorient des moins de 19 ans. Gratuit.

Ouest France (03/12/2015)
 

football : Louverné - Bonchamp : 0-3 (dh 29/11/2015)

Les Louvernéens qui venaient d'aligner deux victoires consécutives, n'ont pas été plus loin dans leur série. Les Bonchampois qui avaient à se racheter d'une première défaite concédée face à Coulaines, ne leur ont pas laissé ce plaisir. Leur large victoire ne souffre pas la moindre contestation.
 
Pourtant, après un premier quart d'heure parfaitement maîtrisé sur le plan technique assorti d'une bonne utilisation de la largeur et une première frappe de Prosarpio captée avec difficulté par Horeau (10') les Bonchampois se sont payé une grosse frayeur. Sur un ballon subtilisé à Beunaiche, Gauteur propulsa en effet Gautrais, côté gauche. Mais le n°8 louvernéen, après avoir effacé Lanceleur, ne parvint pas à marquer (17'). Ce fut le seul moment chaud vécu par les Bonchampois en première période. Un avertissement sans frais face à des Louvernéens s'appuyant sur leur bloc défensif en tentant de profiter de la moindre brèche. Mais au bout d'une seconde partie de mi-temps un peu moins dominatrice, les Bonchampois parvinrent à rentrer aux vestiaires avec un but d'avance. Il fut l'oeuvre de l'inévitable Prosarpio qui profita d'un centre de Gougeon et d'un moment d'absence de la défense locale, pour ouvrir le score (45'). Ce but porta un sale coup au moral des Louvernéens déjà en grosse difficulté dans la tenue du ballon et dans les travaux d'attaque.
 
Face à la pression imposée par leur adversaire, les Louvernéens concédèrent beaucoup d'occasions après le repos à l'image notamment de cette tête de Beunaiche renvoyée par la barre (58'). Et puis ils ne surent pas profiter d'un autre cadeau offert par Courtin dont la mauvaise relance axiale aurait pu permettre à Laurent d'égaliser (62'). Les Bonchampois déroulèrent ensuite en inscrivant un deuxième but sur un penalty transformé par Prosarpio et sanctionnant une faute de Horeau sur Beunaiche (66'). Lucas d'une belle frappe (79') alourdit une addition qui aurait pu être plus lourde sans quelques arrêts de Horeau et si les attaquants bonchampois avaient fait preuve d'un minimum de concentration à la finition.

Ouest France (30/11/2015)
 

FOOTBALL : Coulaines met un terme à l'invincibilité bonchampoise (dh 23/11/2015)

DH. Bonchamp - Coulaines : 0-2.
Bien que réduits à 10 juste avant la pause, les Coulainais se sont logiquement imposés face à des Bonchampois décevants.
 
Une excellente équipe de Coulaines a mis un terme à la série de huit matchs sans défaites de l'ES Bonchamp. Quand Frédéric Honoré, le coach sarthois, dit : « Avec une équipe structurée, solidaire et combative, on a bien maîtrisé la rencontre et notre victoire est logique et méritée », on ne peut qu'être d'accord avec lui, d'autant plus que ce succès fut construit alors que les Coulainais évoluaient à 10 face à des Bonchampois qui ne savaient pas quoi faire de leur supériorité numérique.
 
La première mi-temps fut relativement équilibrée, avec deux équipes combinant bien au milieu de terrain mais qui avaient un mal fou à trouver leurs attaquants. Une ouverture de Mottais pour Packer (10'), Un coup-franc de Giroux (18'), une reprise de Courtin sur corner (19') furent les rares escarmouches bonchampoises. Les Coulainais ne furent guère plus prolifiques dans ce domaine, devant leur plus sérieuse opportunité à une frappe déviée (40'). C'est ce qui décida sans doute M. Lomi à pimenter un peu la partie en expulsant bien sévèrement Lisembart, pour une faute commise sur Courtin (44').
 
On pensait que forts de cet avantage numérique, les locaux allaient finir par mettre à la raison ces impétueux Sarthois. Il n'en fut rien, même si un débordement de Bakari ponctué d'un centre que Giroux maîtrisa mal, leur donna cette illusion. Les Coulainais, très bons dans la conservation du ballon, se mirent à gagner tous les duels, bien aidés par des Bonchampois approximatifs et maladroits. La sanction ne tardait pas, Sy semant ses gardes du corps pour ouvrir le score (57'). Les locaux ne s'en remettront jamais. Daniel faillit réussir le break (70'), mais finalement c'est encore Sy qui portait le coup de grâce à la 85'. « Aujourd'hui on n'avait pas les jambes ni la tête » ne pouvait que constater Yohan Gesbert.
 
BONCHAMP - COULAINES : 0 - 2 (0-0). Arbitre : M. Lomi.
Buts. Sy (57' et 85').
Expulsion. Coulaines : Lisembart (44')
 
BONCHAMP : Lanceleur - Beunaiche, Huard, Fleury, Diakhaby, Bauland, Packer, Mottais, Courtin, Giroux, Gougeon, Lucas, Pottier, Bakari. Ent. : Y. Gesbert
COULAINES : Belia - Jardin, Lisembart, Ribault S., Chalumeau, Ribault K., Daniel, Tréhard, Sy, Sacristan, Dreux, Jardin, Froger, Duval. Ent. : F. Honoré
 
Ouest France (24/11/2015)
 

football : Bonchamp et Mayenne, série en cours (DH 23/11/2015)

Mayenne, qui reste sur quatre matchs sans défaite, et Bonchamp toujours invaincu, auront à coeur de prolonger la série.
 
Après avoir débuté le championnat par une série de nuls, Bonchamp s'est mis à empiler les victoires, avec quand même Mulsanne et La Suze au tableau de chasse des deux dernières journées, ce qui n'est pas rien. Face à Coulaines, les Bonchampois seront à nouveau confrontés à une équipe du haut de tableau.
 
Yohan Gesbert sait que le moindre relâchement risque de se payer cash : « Face à La Suze on est heureux de ramener les quatre points, car on n'a pas été forcément très bons offensivement. Par contre on a été costauds défensivement, c'est là notre force actuellement. On n'est plus dans la panique comme en début de championnat. Je ne suis pas surpris de voir Coulaines en haut de tableau. Je me souviens qu'en Coupe de France on s'était qualifiés dans la douleur (2-1). C'est une équipe qui joue au ballon avec des joueurs de qualité qui évoluent depuis longtemps ensemble. »
 
Sans être aussi brillant, le bilan des Mayennais leur permet de figurer aussi parmi les bons élèves. Anthony Guyard ne considère pas que le nul ramené de Saint-Saturnin est un coup d'arrêt. Mais il met en garde contre un éventuel relâchement qui reconduirait aux errements défensifs de début de saison : « Un nul à l'extérieur, c'est toujours bien, même si on méritait de gagner. Maintenant il faut donc penser à récupérer les points perdus face à Guécelard. Dimanche dernier on a fait un match amical et je trouve qu'on n'a pas été assez rigoureux et qu'on est retombés dans nos travers. Il faut remettre la machine en route et faire une bonne série sur les cinq derniers matchs de l'année. »
 
Louverné a recommencé à y croire après sa victoire contre Moncé. Il faudra peut-être patienter pour faire un nouveau pas en avant, car le déplacement à Connerré ne s'annonce quand même pas très simple.
La tâche du Bourny au Mans est plus abordable. À condition de ne pas, à nouveau, encaisser trois buts, ce qui rend toute victoire pratiquement impossible. C'est là le grand chantier d'Aziz Ben Askar, très affecté après la défaite face à La Ferté (2-3).

Ouest France (22/11/2015)
 

football : Zoom sur... Saïd Bakari

À à peine 21 ans, Saïd Bakari le dit lui-même : « J'ai un parcours un peu bizarre. » Et d'égrener la longue liste des clubs parisiens où il a évolué : La Courneuve, le FC Bourget, « où j'ai fait mes classes », le PSG amateur, Le Red Star, l'US Chantilly avant une dernière expérience en D3 belge. Puis un stage de repérage où son nom est soufflé aux dirigeants bonchampois. « Même si la DH n'était pas le niveau espéré, j'ai accepté. C'est le temps de jeu qui comptait pour espérer rebondir. »
 
Et il ne regrette pas son choix, lui qui est devenu un dynamiteur des défenses de DH.« Sur le plan personnel, ça va de mieux en mieux, je trouve mes repères. J'ai trouvé aussi une ambiance saine. Pour moi, c'est tout ce qu'il fallait pour me relancer et trouver ensuite un club de niveau supérieur. » Yohan Gesbert est bien sûr ravi de le compter dans ses rangs : « C'est un joueur qui a su trouver très vite ses marques dans le vestiaire et sa vitesse dans le couloir est un atout offensif important pour nous. »
 
Ouest France (23/11/2015)
 

Football : La Suze - Bonchamp : 0-2 (DH 08/11/2015)

Avant de défier les pros de Laval pour le compte du 7e tour de Coupe de France, les protégés d'Eric Chambron s'attaquaient à la très solide équipe bonchampoise.
 
Toujours invaincu depuis le début de saison et restant sur 3 succès consécutifs, la rencontre ne s'annonçait pas de tout repos pour les Suzerains. Le début de match était plutôt équilibré essentiellement disputé en milieu de terrain. Daniel obtenait pourtant deux opportunités (6', 12') mais ne parvenait pas à tromper Lanceleur. Sur une erreur défensive aux abords de la surface, Beunaiche glissait le ballon sous le ventre de Martin et donnait l'avantage aux siens (0-1, 14'). La Suze réagissait bien et obtenait deux nouvelles situations par Kabeya, dont une magnifique tête pleine lucarne sortie par Lanceleur (25').
 
La seconde période était un cavalier seul de La Suze, le jeu se déroulant intégralement dans le camp des Mayennais. Beaucoup de situations sarthoises mais au final peu d'occasions franches. Sur une ultime possibilité, toute l'équipe de Chambron montait et, sur le contre, Bakari offrait le break, synonyme de victoire (0-2, 90' +3). « Nous avons couru après le score. Bonchamp a très bien défendu. J'aurais aimé un match nul pour récompenser le travail des joueurs. La semaine prochaine en Coupe face à Laval, il faudra éviter ces erreurs individuelles dès l'entame », résumait Eric Chambron.
 
Mi-temps : 0-1. Arbitre : M. Bellanger.
 
Ouest France (09/11/2015)
 

Football : Bonchamp flambe, Le Bourny sombre (DH 25/10/2015)

Le Bourny - Bonchamp : 0-4. En évoluant un ton au-dessus dans tous les domaines, Bonchamp s'est logiquement imposé au Bourny.
 
Un bloc bien en place, quelques individualités percutantes en attaque, Bonchamp n'a pas mis longtemps à mettre sa patte sur le derby, Giroux allumant la première mèche dès la 2'. Puis Bakari mit la machine en route sur son côté droit, délivrant deux centres qui semèrent la panique dans la défense locale (9' et 12'). Son troisième déboulé était ponctué d'un nouveau centre tendu que Gohin déviait malencontreusement dans son but (21') !
 
Aziz Ben Askar expulsé
 
À peine le temps pour les locaux de se remettre de ce coup du sort que Prosarpio réalisait un geste parfait d'avant-centre et doublait la mise (29'). Pendant ce temps-là, les Bournysiens ne s'étaient guère montrés dangereux, si on excepte une tête de N'Diaye sur corner (3'). La partie aurait cependant pu (ou dû) être relancée à la 34' si les Lavallois avaient obtenu le penalty qu'ils réclamaient pour une main de Fleury. Cet oubli eut le don d'énerver Aziz ben Askar qui fut prié d'aller assister à la suite du calvaire de son équipe derrière la main courante.
 
La révolte attendue après la pause ne vint en effet pas, et les Bonchampois continuèrent à avoir la mainmise sur le jeu. Guerrier fut mis en difficulté sur une puissante frappe de Courtin (49'), puis il dut s'incliner une troisième fois sur une tête du même Courtin consécutive à un corner tiré par Mottais (54'). Les gants du gardien bournysien n'eurent pas le temps de refroidir, Prosarpio le sollicitant aux 58', 60' et 63'. Question de boire le calice jusqu'à la lie, les Lavallois voyaient M. Soson siffler contre eux un penalty bien sévère pour une faute de Chamaret sur Courtin. Prosarpio transformait la sentence sans état d'âme (67').
 
Par la suite, Lanceleur se montra étincelant sur une frappe de Labbé (69'), seule véritable frayeur pour des Bonchampois qui gérèrent sans problème leur fin de match.« On a bien maîtrisé cette rencontre, techniquement et tactiquement. On n'a pas été mis en danger et on a fait preuve de maturité », pouvait savourer Yohan Gesbert, le coach bonchampois.
 
Mi-temps : 0-2. Bonchamp : Gohin (21e, csc), Prosarpio (29e, 67e sp), Courtin (54e).
 
Ouest France (26/10/2015)
 

Football : Les Bonchampois s'adjugent le derby (DRH 25/10/2015)

DRH A. Bonchamp - Changé : 2-0.Les Bonchampoins s'emparent de la première place du classement.
 
« Parfois il faut savoir se satisfaire des points de la victoire sans retenir la manière » avouait l'entraîneur bonchampois, Julien Hélary, à la fin de cette rencontre face aux Changéens. « Nous avons manqué de rythme et d'application technique mais en étant efficaces derrière, on remporte tout de même ce match ».
 
Au cours d'un premier quart d'heure assez équilibré, les locaux s'en remettaient aux coups de pieds arrêtés pour se montrer dangereux. Tout d'abord, la tête de Lemée (7') était captée facilement par Suffissais. Mais le portier changéen ne pouvait rien faire dix minutes plus tard, lorsque Lefaucheux déposait le ballon sur la tête Couillaux, bien esseulé au deuxième poteau (16', 1-0).
 
Les Changéens réagissaient timidement avec une frappe de Letheule qui n'inquiétait pas Marcais (19'). Bobin avait ensuite l'occasion de creuser l'écart pour les Bonchampois, mais bien lancé en profondeur il buttait sur Suffissais (27').
 
Au retour des vestiaires, les Changéens profitaient des quelques erreurs des locaux pour se montrer un peu plus dangereux, notamment avec Blanvillain dont la frappe passait juste au-dessus des buts de Marcais (66'). Bonchamp avait ensuite l'occasion de faire le break mais Suffissais captait bien le tir de Moulinet (74'). Sur le contre, c'est Chantel qui se retrouvait seul face à Marcais mais le ballon passait à droite du but.
 
C'était maintenant au tour de Laribi, pour Bonchamp, de se retrouver seul face au gardien mais une nouvelle fois le tir n'était pas cadré (79'). La reprise de volée du Changéen Bouganne (81') filait elle aussi au-dessus des buts. Changé avait laissé passer sa chance puisque Rocher se présentait seul face au but et ajustait Suffissais (83', 2-0). La messe était dite, même si Laribi aurait pu aggraver le score en toute fin de partie (87') mais un défenseur changéen sauvait sur sa ligne.
 
BONCHAMP - CHANGÉ : 2-0 (1-0). Arbitre : M. Poirier.
 
Buts. Bonchamp : Couillaux (16'), Rocher (83').
Avertissements. Bonchamp : Lefaucheux (42'). Changé : Fleury (4'), Blanvillain (4'), Chaineau (45').
 
BONCHAMP : Marcais, Fleury, Thereau, Gaye, Lemée, Robin, Bobin, Lefaucheux, Laribi, Quentin, Couillaux. Entraîneur : Hélary.
CHANGÉ : Suffissais, Fleury, Dubois, Chaineau, Sabin, Robert, Sablé, Danveau, Blanvillain, Letheule, Bouganne. Entraîneur : Nau.
 
Ouest France (26/10/2015)
 

FOOTBALL : BOURNY - BONCHAMP À L'AFFICHE (DH 24/10/2015)

DH. Le derby Bourny - Bonchamp sera la tête d'affiche d'une journée qui verra aussi Mayenne accueillir Le Mans FC.
 
Dimanche dernier, Bonchamp a poursuivi sa série d'invincibilité en s'imposant face à Guécelard (3-1). Yohan Gesbert reste cependant lucide : « Globalement, notre début de saison n'est pas trop mal, mais on n'a pas encore joué d'équipe du haut de tableau. Dimanche dernier on fait une première mi-temps de qualité et il faut s'appuyer là-dessus, mais on doit être plus efficace offensivement ».
 
Avec Prosarpio, Courtin, Laribi et la dernière trouvaille, Bakari, il n'a pourtant que l'embarras du choix dans ce domaine. Ce qui ne l'empêche pas de se méfier de cette confrontation avec Le Bourny : « C'est un derby et ce n'est jamais facile d'aller jouer là-bas. La Suze s'y est cassé les dents, ce n'est pas par hasard. Aziz (Ben Askar) y a amené de la rigueur tactique. Il va falloir de l'exigence technique et être prêt mentalement ».
 
De son côté, Aziz Ben Askar considère que le bilan comptable ne récompense pas assez les qualités et les progrès réalisés par ses joueurs : « Dimanche dernier, à Connerré, même à 10 contre 11 j'ai trouvé des joueurs très concernés et très motivés qui auraient mérité d'égaliser. Il faut continuer dans ce même état d'esprit, en se disant qu'il y a quatre points à prendre car il faut commencer à penser au niveau comptable ».
 
Pour les Stadistes Mayennais, la victoire à l'arraché obtenue à La Ferté « a fait du bien dans les têtes » dit Anthony Guyard. « On jouait bien mais on n'était pas toujours assez rigoureux et à un moment il fallait choisir les points. Le groupe seniors vit bien puisque les équipes B, C et D sont en tête de leur championnat, mais il manquait des petits détails pour la DH. Ça va finir par payer et on sera récompensé à court ou moyen terme de notre travail. Le problème face au Mans, c'est qu'on ne sait jamais quelle équipe ils vont aligner ».
 
Louverné sera au repos forcé, puisque son adversaire désigné, La Suze, est toujours qualifié en coupe de France.

Ouest France (24/10/2015)

 

Football : Bonchamp grâce à sa première mi-temps (DH 18/10/2015)

Bonchamp - Guécelard : 3-1.Bonchamp menait de deux buts à la pause, mais Guécelard a failli revenir en deuxième mi-temps.
Guécelard a bien fait vivre le ballon en première mi-temps, mais a eu un mal fou à mettre Lanceleur en danger. À l'inverse, les Bonchampois, qui jouaient plus en première intention, se créèrent un florilège d'occasions, Prosarpio ouvrant le bal à la 8' sur un centre de Bakari. L'élégant avant-centre bonchampois ne ratait pas la deuxième munition et profitait du bon service de Gougeon pour ouvrir le score une minute plus tard.
 
Bakari (12') et Prosarpio (19' et 21') continuaient à noircir la colonne occasions à mettre à l'actif des locaux, avant que l'intenable Prosarpio ne double la mise (22'). Un bel essai de Bauland (30') et une frappe de Giroux qui mettait Dodin en difficulté (44') complétaient le bilan plutôt prolifique des Bonchampois.
 
« À la pause, j'ai dit à mes joueurs que s'ils voulaient se rendre le match facile, il fallait débuter la seconde période comme la première » disait Yohan Gesbert, l'entraîneur bonchampois. On crut qu'il allait être écouté quand à la 48' Prosarpio et Bakari réussirent un petit festival qui vit le ballon terminer sa course sur la transversale puis sur le poteau ! En football tout va vite on le sait et sur le contre, Touchard centrait pour Bousmoud qui réduisait la marque (49'). D'un potentiel 3-0, on passait à un 2-1 qui relançait complètement la partie.
 
Malgré des occasions encore pour Bakari (59' et 75'), les Bonchampois furent beaucoup moins fringants face à des visiteurs qui monopolisaient le ballon. « J'ai bien aimé la réaction de mes joueurs et à la vue de notre seconde mi-temps on méritait mieux » disait Mathieu Guillardeau, le coach sarthois. Les Bonchampois tremblèrent en effet jusqu'au bout et faillirent même se faire punir sur deux grosses occasions de Bousmoud (82' et 86'). Il fallut un ultime raid de Gougeon, ponctué d'un lob astucieux, pour qu'ils respirent définitivement (89').
 
BONCHAMP - GUECELARD : 3-1 (2-0)
Arbitre : M. Sourdin.
BUTS. Bonchamp : Prosarpio (9' et 22') et Gougeon (89'). Guécelard : Bousmoud (49').
 
BONCHAMP : Lanceleur - Beunaiche, Huard, Fleury, Diakhaby, Baualnd, Bakari, Mottais, Prosarpio, Giroux, Gougeon, Babin, Paumard, Courtin. Ent. : Gesbert.
 
GUECELARD : Dodin - Babault, Bonier, Naboro, Bouttier, Descont, Tronchard, Lair, Bousmoud, Gandon, Ouarti, El Krimi, Heulin, Touchard. Ent. : Guillardeau.
 

Football : Bonchamp, une invincibilité à préserver (DH 18/10/2015)

Bonchamp, toujours invaincu, reçoit Guécélard, pendant que Louverné tentera de poursuivre sur son élan face à Mulsanne.
Bonchamp n'a toujours pas connu la défaite en championnat. C'est une situation qui convient très bien à Yoann Gesbert, même si le coach bonchampois pense qu'il y a eu trop de points laissés en route : « Je reste un peu sur ma faim. Ce n'est pas deux points qu'on doit ramener de Saint-Saturnin, mais quatre. Dans nos moments forts, on n'arrive pas à tuer les matches, et dans nos moments faibles, on n'est pas assez solides défensivement pour préserver le score ». Deux défauts qu'il entend bien corriger face à Guécélard, une équipe dont il se méfie : « Ils vont arriver revanchards après leur élimination en coupe. Je sais aussi que c'est une équipe qui joue au ballon. Il faudra être vigilant et sérieux dès le début du match, ce qui n'est pas toujours le cas chez nous ». Une victoire donnerait au bilan bonchampois des allures d'équipe qui peut prétendre au podium.
À Louverné, le point ramené du Bourny a redonné le moral aux hommes d'Olivier Pérès qui espère que ce résultat servira de rampe de lancement : « On a entrevu de bonnes choses au Bourny, il faut maintenant enchaîner. Mulsanne, une des valeurs sûres de la DH, va être un bon révélateur. Notre objectif est de ramener le maximum de points sur chaque match »
 
Si le 3-3 du match Bourny - Louverné convenait parfaitement à Olivier Pérès, ce n'était pas tout à fait le cas d'Aziz Ben Askar, le coach lavallois : « Déjà quand on prend un but je ne dors pas de la nuit, alors trois ! » Le rappel à la rigueur sera donc de mise avant le difficile déplacement à Connerré.
 
Après des débuts prometteurs, Mayenne a montré des signes de fragilité, notamment défensivement. Il faudra vite y remédier pour ne pas se laisser enfermer dans une spirale négative. Le match contre La Ferté, qui connaît un début de championnat très laborieux, est donc déjà important.
 
Ouest France (17/10/2015)
 


Football : Saint-Saturnin -
Bonchamp : 1-1 (DH 04/10/2015)

Plus remuants, les Bonchampois dominaient l'entame de match face à des locaux timorés et profitaient d'une saute de concentration de la défense sarthoise pour inscrire le premier but par Bakari (3'). Fébriles, les Sarthois peinaient à développer leur jeu. Les débats s'équilibraient dans le dernier quart d'heure. Malgré de meilleures intentions, les Sarthois manquaient de lucidité dans la zone de vérité ou butaient sur une défense mayennaise appliquée. La partie s'animait après la pause. Les hommes de Bertrand Agesnes donnaient des sueurs froides à Lanceleur par l'intermédiaire de Legall (48'). Les visiteurs répliquaient par Proposarpio, dont la tentative était renvoyée par la défense sarthoise (51'). Renaudin était à deux doigts de réduire la marque, mais le portier mayennais s'interposait avec brio (53').

Les locaux trouvaient de bons enchaînements, même s'ils manquaient de peu d'encaisser un deuxième but. Prosarpio manquait de précision dans le dernier geste au grand bonheur de Fontaine (60'). Le gardien sarthois s'illustrait quelques minutes plus tard en sortant une parade sur Beunèche (73') avant d'être suppléé par son poteau (75'). Saint-Saturnin poussait et se voyait récompensé sur une frappe limpide et décisive de Coeuret (77'). Les locaux prenaient le match à leur compte dans le dernier quart d'heure, mais Bonchamp préservait ce score de parité.
Mi-temps : 0-1.

DRH
Bonchamp - Beaumont : 2-2 (0-2). Bonchamp : Bonnard (75'), Quentin (89'). Beaumont : Blottière (20'), Laloi (30').

Ouest France (3/10/2015)
 

Football : Zoom sur... Valentin Huard (ES Bonchamp)

Ce n'est pas sans « un petit pincement au coeur » que Valentin Huard a quitté l'US Changé à l'inter-saison, « un club bien structuré où je connaissais beaucoup de gens »et à qui il était resté fidèle pendant 13 années. Mais il a estimé que l'heure était venue de changer d'air : « Pour des raisons professionnelles, je n'avais plus le temps de m'entraîner pour prétendre évoluer en CFA2, j'aurais donc joué en B, voire en C. » Le choix de Bonchamp s'est alors fait naturellement : « Bonchamp avait un projet intéressant pour moi et souhaitait ma venue. J'y connaissais aussi déjà quelques joueurs. »

Yohan Gesbert, l'entraîneur bonchampois, est en tout cas ravi d'avoir réussi à le convaincre : « Je suis très content de l'avoir récupéré. Il nous apporte son expérience de la DH et rentre parfaitement dans notre projet de convivialité. Il apporte aussi de la sérénité dans le groupe. Il n'intervient pas souvent, mais quand il le fait c'est toujours à bon escient. »

Ouest France (28/09/2015)
 

Football : L'aventure de la Coupe de France se poursuit pour les Fertois. (CDF 27/09/2015)

La Ferté (DH) - Bonchamp (DH) : 3-0

Ce sont les Bonchampois qui se montraient les plus dangereux dans ce début de rencontre, par Prosario, d'une frappe croisée détournée en corner par le portier local (6'). Contre toute attente, sur un contrôle manqué d'un défenseur visiteur, Provost D. récupérait le ballon puis s'en allait battre Lanceleur (1-0, 20').

Mené, Bonchamp poussait, chahutant des Fertois en manque d'organisation. Sur une tète de Prosario, Papillon étalait tout son talent d'un superbe arrêt (29'), tandis que Leroy, sur coup franc, voyait sa frappe raser la transversale du portier mayennais (35').

En seconde période, les hommes du président Coudray revenaient à la hauteur leurs homologues. Sur une reprise instantanée limite surface, Boyomo surprenait Lanceleur pour ainsi faire le break (2-0, 60'). La rencontre s'emballait, obligeant les portiers des deux camps à sortir le grand jeu face à des attaquants bien décidés à ne pas en rester là. Les Fertois se mettaient définitivement à l'abri sur une action collective jouée dans la surface par Binaté, servant Provost D. qui, pour la seconde fois, d'une frappe sèche, trompait Lanceleur (3-0, 84').

À l'heure de l'analyse, Sébastien Lambert, l'entraîneur fertois affichait sa satisfaction : « En plus du résultat nous avons su mettre du contenu en étant efficaces offensivement grâce à un bon état d'esprit des gars, déroulant à fond jusqu'au bout ».

Yoann Cesbert, coach de Bomchanp : « C'est une bonne claque, avec un score assez lourd. Sur le premier but, on fait une grosse erreur, les déplacements ici ne sont jamais simples. L'objectif pour nous maintenant est le championnat ».

BUTS. Provost (20', 84'), Boyomo (60').

Ouest France (28/09/2015)
 

Football : La maturité bonchampoise a prévalu face à Mayenne (DH 20/09/2015)

DH. Bonchamp - Mayenne : 3-2. Les Mayennais n'ont pas démérité mais ont commis trop d'erreurs face à des Bonchampois plus expérimentés.

Un peu désabusé Anthony Guyard après la défaite des siens : « On perd le match au bout d'une minute. On ne peut pas continuer à répéter toujours les mêmes erreurs ». L'erreur en question, c'est une passe en retrait de la tête de Jarry mal assurée. Prosarpio qui avait flairé le bon coup, crucifiait ses anciens partenaires alors qu'on ne jouait que depuis une minute et trente secondes ! Une minute plus tard, Courtin était même à deux doigts de doubler la mise.

Les Mayennais sortirent enfin des starting-blocks et commencèrent à poser leur jeu. Un jeu bien léché fait de passes redoublées et qui trouvait sa récompense à la 20' avec Gaudin à la conclusion d'un joli mouvement collectif.

On pensait les débats complètement relancés, mais les Bonchampois ne se laissaient pas le temps de douter en reprenant les devants à la 24', grâce à Courtin qui reprenait un centre de Gougeon. Par la suite, Beunaiche allait chercher un pénalty avec la bénédiction d'une défense un peu naïve et Prosarpio donnait un avantage de deux buts à ses couleurs.

C'est sur ce score de 3-1 que débutait la seconde période, un avantage que Prosarpio aurait pu accentuer en cadrant sa tête (48'). Les malheurs des Mayennais continuaient à l'heure de jeu avec l'expulsion très sévère de Clotagatide. On pensait que ce fait de jeu sonnait le glas des espoirs mayennais, il n'en fut rien. « On pensait qu'à 3-1 et en jouant à 11 contre 10 ça allait se faire tout seul. Ce fut le contraire, après une bonne première mi-temps on a manqué de maîtrise en seconde »reconnaissait Yohan Gesbert. Prosarpio eut pourtant l'opportunité de tuer le match mais il buta par deux fois sur Boivent (66').

Les Mayennais réduisirent alors la marque sur un pénalty obtenu par Brioua (67') et les Bonchampois tremblèrent jusqu'au bout face aux tentatives de Dulhac (83') et Rigouin (90'). Force de loi restait finalement aux locaux, dans un match courtois dont on se demande encore comment il a pu générer 7 cartons jaunes et un rouge.

BONCHAMP - MAYENNE : 3-2 (3-1)

Arbitre
: M. Soson.
BUTS. Bonchamp : Prosarpio (1' et 37' sp) et Courtin (24'). Mayenne : Gaudin (20' et 67' sp)
EXPULSION. Mayenne : Clotagatide (60').

BONCHAMP : Lanceleur - Huard, Gougeon, Fleury, Diakhaby, Bauland, Acker, Beunaiche, Courtin, Giroux, Prosarpio, Babin, Lemée, Quentin. Ent : Y. Gesbert.
MAYENNE : Boivent - Jarry, Martin, Clotagatide, Vociechoski, Grison, Simon, Rigouin, Gaudin, Veillard, Brioua, Cornu, Dulhac, Trideau. Ent : A. Guyard.

Ouest France (21/09/2015)
 

Football : Des Manceaux courageux mais vaincus (DRH 02/09/2015)

DRH A. Le Mans Glonnières - Bonchamp B : 0-2. A 9 contre 11, les Manceaux se sont battus mais ont fini par craquer sous les tirs.

35e minute de jeu : à la suite d'une faute de Ben Mzaid, l''arbitre appelle le Manceau afin de lui mettre un carton jaune. Ce dernier s'exécute difficilement et s'explique avec l'arbitre qui n'aime pas cela et l'expluse directement. Stupéfaction sur le banc manceau où l'entraîneur crie au scandale. Les joueurs sont aussi agacés et l'arbitre exclut Charrour sans raison explicite. Ca sera le tournant de ce match jusqu'ici calme au niveau des occasions.

Pourtant, ces deux exclusions vont libérer les Manceaux qui vont même jusqu'à se procurer de occasions à 9 contre 11 notamment sur une frappe de Rebai. En face, les Mayennais sont crispés et ont peur de ne pas gagner ce match largement à leur portée. Il faut attendre un face à face remportée par Paumard face au gardien pour qu'ils ouvrent le score (0-1,70'). Ils tentent alors leur chance de loin sans réussite (76',86',87'). Finalement,un corner repris au 1er poteau par Rocher fera enfin libérer le coach bonchampois (0-2,88'). Ce dernier tiendra à féliciter ses adversaires « vaillants malgré l'infériorité numérique ».

LE MANS GLONNIERES - BONCHAMP B : 0-2 (0-0)

Arbitre : M.Rotureau.
BUTS. 
EXCLUSIONS : Le Mans Glonnières : Ben Mzaid (35'), Charrour (36').

LE MANS GLONNIERES : Leleivai, Kouika, Campion, Poirier, Jordan-David, Charrour, Bechded Illies, Rebaï, Sarhrani, Ben Mzaied, Kourati, Khelifi Entr : Khlafa Ammar.
BONCHAMP B : Marcais, Fleury, Thereau, Gaye, Doisneau, Rocher, Couillaux, Michelet, Mottais, Paumard, Bonnard Gaucher, Genest, Lefaucheux, Lucas, Entr : Christophe Gougeon.

Ouest France (21/09/2015)